© 2019 par Arau.

50   École urbaine de l'ARAU

e

La Ville est à vous ! 

Le droit à la ville aujourd'hui

La Tour à Plomb
Rue de l'Abattoir, 24
1000 Bruxelles
09.05 > 12.05. 2019
 

Programme

À l’occasion de son cinquantième anniversaire, et après avoir été à l’initiative, avec Inter-Environnement Bruxelles et d’autres, des premières mesures de publicité-concertation dans les années 1970, l’ARAU propose de mener une réflexion autour d’une partie des thèmes qui ont animé son activité depuis 50 ans et qui conditionnent toujours avec autant d’acuité l’avenir de la qualité de vie des habitants dans la ville durable : le logement, la mobilité, le patrimoine et la démocratie.
Au cours de ces deux journées, des exposés bilan introduiront des ateliers de débats visant à tracer les orientations des combats futurs vers plus et mieux de démocratie et de citoyenneté urbaines. Les interventions alimenteront le projet de nouvelle charte d’action urbaine de l’ARAU qui sera soumis aux participants et débattu.

ATELIERS / Jeudi 09 mai 2019

09:00 - 09:30   Accueil Café

Comment le « droit à la ville » s’est-il concrétisé depuis 50 ans ? Quels sont les processus politiques et les déterminants socio-historiques qui permettent sa mise en oeuvre ? Bruxelles est-elle plus habitable maintenant qu’il y a 50 ans et pour qui ? Comment lever les obstacles qui empêchent le développement du logement social alors que le gouffre qui sépare l’offre de la demande ne cesse de croître ? Quelles perspectives pour les politiques du logement sur la prochaine législature ?

Logement : ville habitable, ville habitée. Qui peut encore vivre en ville?
 

Exposé de Nicolas Bernard, docteur en droit et licencié en philosophie, professeur de droit à l’Université Saint-Louis. Discussion animée par Michel Godard, architecte et sociologue.

ATELIER 1 / 09:30 - 11:30

Visite guidée sur la restauration de la Tour à Plomb

 

Avec Bernard Van Damme, architecte du projet de rénovation

 

Image : © Arch. Bernard Van Damme

VISITE GUIDE 1 / 11:45-12:30

Le site de la Tour à Plomb, rare témoin de la typologie des shot towers en Europe et dernier exemple en Belgique, a été classé en 1983. En activité jusqu’en 1962, la tour a été construite en 1898 sur le site d’une fabrique de plombs, elle-même installée en 1832 à l’emplacement d’une ancienne poudrière.

Réalisées dans le cadre du contrat de quartier Jardin aux Fleurs, la réhabilitation du complexe de la Tour à Plomb et la rénovation de la Fonderie, extension de l’Institut Demot-Couvreur qui occupe le même îlot, permettent aujourd’hui d’accueillir des espaces communautaires pour le quartier et certaines activités de l’école.

12:30 - 13:30   Lunch offert

Comment circulait-on en 1969 à Bruxelles ? Comment y circule-t-on aujourd’hui ? Comment ont évolué l’offre et la demande de transport ? Comment les divers réseaux ont-ils évolué ? Les espaces publics centraux se piétonnisent bien que la voiture reste dominante dans les relations avec la périphérie. Quelles perspectives dans les relations avec l’hinterland ? Le péage urbain peut-il réduire la pression automobile ? Le métro, la rénovation des tunnels, les parkings de dissuasion, l’élargissement du Ring sont-ils susceptibles de rompre avec la logique automobile ? Répondent-ils aux préoccupations des jeunes et de tous ceux qui marchent pour le climat ?

Mobilité : plus on bouge, mieux c’est ? Notre rapport contemporain à la mobilité.
 

Exposé de Christophe Mincke, directeur du département de criminologie de l’INCC et professeur à l'université Saint-Louis, il est co-auteur de l'ouvrage La société sans répit. La mobilité comme injonction (Ed. de la Sorbonne, 2019) / Discussion animée par Vincent Carton, ingénieur et urbaniste, professeur à l'EFP-Bruxelles

ATELIER 2 / 13:30 - 15:30
15:30 - 15:45   Pause Café

Durée 76 min / 2019 / FR ST. NL / Production (BE): Image Création / Image: Michel Baudour / Son: Frédéric Meert, Antoine Vandendriessche, Yunus Acar

Ciné-débat autour du film de Luc Jabon

"Bruxelles-Brussel, une Traversée Urbaine"

CIN-DBAT / 15:45 - 18:00

À l’occasion des 30 ans de la Région de Bruxelles-Capitale, le réalisateur Luc Jabon a imaginé un documentaire à partir d’entretiens auprès de Bruxellois investis par leur ville.

 

« Raconter Bruxelles au fil d’une traversée de quelques rues, boulevards, places, ruelles, espaces urbains… En faisant de ces rues une héroïne, découvrir celles et ceux qui les foulent, y travaillent, passent, flânent, ou l’investissent pour fêter, manifester. En s’immergeant dans certains quartiers de Bruxelles, avec la complicité d’interlocuteurs (trices) avertis, retrouver l’origine et le passé de ces rues, interroger ses mutations, destructions, transformations présentes, imaginer son futur. Une rue n’est pas qu’une voie publique où l’on roule et se déplace. Elle déploie des enjeux politiques, économiques, urbanistiques, sociétaux, culturels, poétiques… et drôles. Questionner ces enjeux, c’est montrer à quel prix Bruxelles se métamorphose et comment aujourd’hui les citoyens parviennent-ils à se réapproprier leurs espaces urbains. Au fond, quand une rue vit, la ville se partage. »

ATELIERS / Vendredi 10 mai 2019

09:00 - 09:30   Accueil Café

Depuis la fin des années 1960, les associations dénoncent vigoureusement la destruction physique de la ville, et sa déshumanisation au profit de la tertiarisation, facteur de rupture dans le tissu urbain, d’un changement d’échelle, de la perte du parcellaire, du patrimoine, de l’identité des quartiers et last but not least d’exode de populations. L’événementiel est mobilisé comme outil pour animer la ville, la rendre « attractive », mais il a trop souvent recours à des formules de marchandisation de l’espace public et de la culture et se heurte à la compatibilité avec l’habitat.

Comment préserver le patrimoine au sens large du terme tout en permettant à la ville de se renouveler ? Sur quels atouts s’appuyer ? Comment valoriser Bruxelles et ses spécificités sans la folkloriser ? Bruxelles peut-elle trouver une identité dans le cosmopolitisme ? Comment associer l’ensemble de la population au projet régional en évitant l’écueil identitaire ?

Patrimoine et politiques culturelles. Identité urbaine et ville événementielle en tension

 

Exposé de Stéphane Demeter, historien, Premier attaché à la Direction du Patrimoine Culturel, Bruxelles Urbanisme et Patrimoine / Discussion animée par Marion Alecian, directrice adjointe de l'ARAU

ATELIER 3 / 09:30 - 11:30
12:00 - 13:00   Lunch offert

Souhaitée déjà par l’ARAU dans les années 1970, la création de la Région, en 1989, s’inscrit dans le vaste processus de fédéralisation qui a progressivement délesté l’État de compétences soit au profit des Communautés soit au profit des régions pour ce qui concerne les matières liées au territoire : logement, déplacements, protection du patrimoine, emploi, environnement, etc. L’ARAU a milité inlassablement contre les pesanteurs de l’État belge en sa capitale et pour « une région forte plutôt que 19 municipalités », parce que c’est, à ses yeux, l’échelle appropriée pour des politiques urbaines cohérentes et efficaces. Comment planifier la fusion des communes en une entité opérationnelle ? Quelles sont les compétences à maintenir au niveau des communes, des quartiers ?

Institutions : Une région forte plutôt que 19 communes ?

 

Exposé d'Émilie Van Haute, chercheuse et chargée de cours à l'ULB et Directrice-adjointe du Cevipol / Discussion animée par Alain Maskens, Aula Magna

ATELIER 4 / 13:00 - 15:00
15:00 - 15:30   Pause Café

Les luttes urbaines ont en particulier débouché sur l’instauration des enquêtes publiques préalables à la délivrance des permis d’urbanisme et à l’adoption des plans, instituant ainsi un contrôle citoyen qui, s’il n’est pas parfait, ouvre néanmoins à la possibilité d’amendements des projets, sans toutefois pouvoir remettre en cause les choix – souvent lourds – opérés
préalablement à l’introduction des plans. Comment mieux articuler la délibération entre mandataires, société civile et habitants ? Quel est le rôle des associations et des « professionnels de la participation », comme disent certains élus ? Comment assurer un meilleur accès de la population au contrôle des choix politiques et budgétaires ?

Démocratie urbaine : « Bruxelles, la ville la plus démocratique du monde » par l’approfondissement du contrôle citoyen

 

Exposé de Marc Frère, Président de l'ARAU / Discussion animée par Christine Schaut, docteure en sociologie, chargée de cours à la Faculté d'Architecture la Cambre-Horta de l'ULB et professeure à l'Université Saint-Louis

ATELIER 5 / 15:30 - 17:00

L’ARAU a été fondé 20 ans avant que la Région ne soit officiellement instituée. Pendant 20 ans ses fondateurs, René Schoonbrodt, Maurice Culot, Philippe De Keyser, Jacques Van der Biest ainsi qu’une poignée de militants ont œuvré, avec détermination, à l’émergence d’un urbanisme démocratique, solidaire et digne. Loin d’être un aboutissement, la création de la Région a permis le développement de pratiques de gouvernement qui associent les habitants au processus d’aménagement du territoire régional. L’approfondissement de ces pratiques est le défi qu’il convient aujourd’hui de poursuivre et d’étendre.

Hommage aux membres fondateurs de l’ARAU et soirée festive !
 
Image : © Georges De Kinder
SOIREE FESTIVE / 18:00 - 21:00

VISITES GUIDES/ Samedi 11 et dimanche 12 mai

Pour les deux visites gratuites prévues le weekend du 11 et 12 mai, vous pouvez vous inscrire ici.

Inscription en ligne obligatoire

Visite d’intérieur : Centre culturel et sportif Tour à Plomb, avec sa tour emblématique où jadis l’on fabriquait du plomb de chasse.

Le quartier autour de la rue des Fabriques a eu très tôt une vocation industrielle. Dès le début du 19e siècle s’y concentrent une multitude d’entreprises : brasseries, fonderies, papeteries et autres entrepôts. Ses rues conservent des témoignages intéressants de ce passé industriel où le logement ouvrier présente des formes architecturales inattendues. Cette visite met en évidence l’histoire du quartier, la richesse et la diversité de son patrimoine mais également la réaffectation d’anciens sites industriels en logements ou en lieux de culture.

La Tour à Plomb et le quartier des fabriques

 

Point de départ : 14h, Place du Jardin aux Fleurs (devant le restaurant In‘t Spinnekopke)

Prix : gratuit / inscription en ligne obligatoire

Image : © Georges De Kinder

VISITE GUIDE 2 / 11.05.2019 - 14:00 > 16:00

Après l’indépendance de la Belgique en 1830, Bruxelles est profondément transformée par de grandes opérations d’assainissement urbain et de modernisation. La rivière Senne disparaît de son paysage pour céder la place à de grands boulevards de type parisien. La jonction ferroviaire entre deux gares, anciennement en cul-de-sac, coupe la ville en deux. Plus tard, l’implantation des institutions européennes et l’aménagement de grands pôles tertiaires autour des gares du Nord et du Midi viennent à leur tour bouleverser le tissu urbain. Cette visite à pied de deux heures permet de comprendre les enjeux de l’aménagement de la ville du point de vue des habitants et d’aborder l’actualité de grands chantiers urbains comme celui de la Cité administrative qui fait aujourd’hui débat. L’occasion également de découvrir la ville à travers des panoramas inattendus !

Bruxelles autrement, de la place Royale à la Cité administrative

Point de départ : 14h, Place Royale (devant les marches de l’église Saint-Jacques sur Coudenberg)
Prix : gratuit / inscription en ligne obligatoire

 

VISITE GUIDE 3 / 12.05.2019 - 14:00 > 16:00

À propos  de l'ARAU

L’ARAU est fondé en 1969 par des Bruxellois qui revendiquent le droit à la ville. Ils partagent la conviction que l’air de la ville rend libre et qu’il faut se dresser contre toutes les pratiques qui menacent de réduire ou de confisquer ce droit, et avec lui l’urbanité qui donne sens au bien commun qu’est la ville. Parce qu’elle est le lieu qui permet à chacun de ses habitants d’éprouver les vertus de l’émancipation, de la liberté, de la diversité, de l’anonymat, de la densité, de la solidarité, du débat, la ville concentre un potentiel de devenirs auquel il faut associer tous les habitants le plus étroitement possible. Est ainsi posée la réalité d’une démocratie urbaine qui ne se limite pas à des rounds électoraux et qui s’émancipe de la mainmise d’experts en gouvernance.

 
 

Infos et réservations

Le programme vous tente?

Vous avez envie de participer aux ateliers ou aux visites guidées et vous souhaitez rejoindre les activités de l'ARAU ?

Avec le soutien de

région_bxl_.png
1200px-Fédération_Wallonie-Bruxelles_log
Logo Francophones Bruxelles.png
Ville de Bxl.png

Suivez-nous,

abonnez-vous

Contactez-nous

Boulevard Adolphe Max 55

1000 Bruxelles

Tel : +32 (0)2 219 33 45

Mail : info@arau.org

Devenez membre !